Gifs : Nocchi du groupe Perfume, la douceur du Japon

Gifs : Nocchi du groupe Perfume, la douceur du Japon

La #Kpop me passionnait pour les chorégraphies et les tenues légères et court-vêtues susceptibles, enfin plutôt, destinées à faire bander les pauvres mâles coréens privés de porno pour un État censeur et pudibond. Je fouillais les Internets du GIF et du GFY pour alimenter ma perversion envers ces idoles de l’Est. Le #Kfap devenait mon obsession. Je me régalais, le mot est un peu faible.

Puis un jour, j’ai eu la curiosité de cliquer sur un lien vers de la J-pop en lisant un article du Tag Parfait. Il s’agissait d’un clip des Perfume. Il s’agissait d’un clic avant l’amour. Instantanément, ces trois filles m’ont conquis. De la chorégraphie en passant par la direction artistique des clips, à la musique et à leur mignonitude exagérément parfaite, je fus sous le charme et devenais, à l’instar des Directioners, un Perfumer (et sans avoir spécialement de nez).

Parmi les trois muses du producteur Yasutaka Nakata (que les esthètes doivent connaître, mais pas moi), Nocchi me fascine le plus. Son signe distinctif dans le groupe : elle porte des shorts. J’ai alors fait des GIFs d’elle pour le plaisir et je les partage en espérant faire le vôtre.

Cheveux dans le vent, d’un geste d’épaule elle t’en met un si t’es relou !

Souviens-toi Nocchi quand nous marchions sur les plages de Bretagne, les embruns te faisaient éternuer.

Bien mieux que le Theremin, Nocchi a inventé le bonneteau thérémine.

Là, elle fait la gueule parce que j’ai pas fait la vaisselle.

Toujours le seum, pourtant j’ai fait le ménage aussi.

Une multitude de Nocchi, une multitude de possibilités.

Bien trop mimie sur celui-ci.

Loulou ?

 

Publicités

GIFs : Demi Lovato se montre nue et cool pour l’été

Demi Lovato a attiré mon attention avec les photos faites pour le magazine Vanity Fair américain sur lesquelles elle adoptait une attitude naturelle, tant dans la lumière que dans le maquillage. Sa démarche « nude », dans tous les sens du terme, ne pouvait que charmer mon caractère, car je déteste tellement les retouches lissantes des couvertures habituelles de magazines.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Demi revient de loin, d’une série Disney plus précisément. Peu enclin à fouiller sa bio Wikipédia, je laisse de côté ses problèmes dont la presse a pu se faire l’écho, pour ne retenir que sa volonté d’émancipation que les petites filles passées par les productions de la souris milliardaire présentent toutes. Telle une Miley en moins timbrée, Demi affiche son corps pour se prouver des choses. Je ne peux que constater qu’elle est belle et bien formée. La voir ainsi redonne goût à la vie, presque autant que la Vie est belle de Roberto Benigni ou le saucisson au porc noir de Bigorre.

Je vais ici vous présenter son clip sorti il y a deux mois, pile pour l’été. C’était bien pensé, étant donné que le titre de ce tube passé inaperçu s’intitule « Cool for the summer » : paf dans l’actu. Les choix de stylisme sont discutables, j’ose émettre une légère réserve pour les bas résille, un peu « too much », le reste de la tenue suffisamment sexy n’appelait pas nécessairement cette touche supplémentaire. Le fappeur s’en réjouit cependant et lève son pouce vers le ciel. Les harnais sont à la mode et bienvenus. La lumière chaude ajoute de l’humidité à l’ambiance sexuelle, mais je reste concentré sur Demi. Sa beauté m’attire et pas qu’à moitié.

Ceci est un test. Les gifs ci-après ne sont pas de haute qualité, je cherche un moyen de les intégrer via un lien GFYCat, mais je n’ai pas eu le temps de chercher. Pour l’instant, vous vous contenterez des liens Imgur qui s’affichent automatiquement dans la page. Bravo la technologie !

Là, Demi s’avance dans un couloir inhospitalier. Pourtant, elle n’en a cure et se déhanche de façon indécente.

Légèrement dépeignée, Demi remet son déhanché sur le tapis accrochée à ce qui semble être un lavabo de toilettes, le distributeur de papier essuie-mains faisant foi. On comprend donc qu’elle se rendait fièrement au lieu d’aisance sur le précédent gif.

Ne souhaitant pas gaspiller du papier pour un peu d’eau sur les mains, elle s’essuie sur ses fesses. Le débat est lancé : cette technique est-elle vraiment efficace ?

Peu lui chaut, Demi reste swag, mains sèches sur les hanches, bas résille accrochées aux cuisses.

Changement de décor, Demi se retrouve dans une chambre, couchée sur un boa de ton pourpre qui semble la gratter légèrement.

C’est confirmé, ce boa la chatouille, elle est obligée de se cambrer pour éviter que les délicates plumes ne la titillent de trop.

En bonus et en conclusion, Demi se rend en club en soutien-gorge et avec ses gows sûres. Son crew a quand même beaucoup moins de gueule que l’équipe de top-modèles de Taylor Swift. On attend un clash en lingerie Victoria’s Secret sur la scène des prochaines récompenses bidons de MTV.