Vanessa Hudgens

L'AMOUR

L’AMOUR

Publicités

Guide de survie en téton poilu

Parfois le sexe nous réserve des surprises.

Il fut un temps, où je draguais en milieu baboss.Une tendance au YOLO avant l’heure. Je me coltinais des soirées de merde passées à écouter des connards jouer du djembé au milieu d’une odeur de résine de cannabis bon marché. Les bières n’étaient même pas des Heineken, le vin se servait au cubitainer. Les discussions tournaient autour de clichés que mon jeune âge ne m’empêchait déjà pas de trouver stupides. Il y avait aussi ces nuits en bord de Garonne, entre les clodos taxeurs et les Wesh-wesh querelleurs. Tout ça pour choper. Que ne ferait-on pas pour caresser un peu de peau ?

Mon désir se concentrait sur une Sud-Américaine plutôt mignonne, à l’accent chatouillant délicieusement la partie érogène de mon cortex. Avant qu’elle accepte de céder à mes avances, j’ai dû copieusement critiquer le système capitaliste nauséabond et ses valeurs iniques basées sur l’individualisme. Que ne ferait-on pas pour titiller un peu de peau ?

Shakira est-elle touchée par le poil au téton ?

Shakira est-elle touchée par le poil au téton ?

Et puis, lors d’une soirée, sur le canapé en cuir de mon salon, l’Amérique du Sud échangea avec l’Europe. Quand le Mercosur commerce bien plus que des fruits hors saison avec l’UE, on s’intéresse davantage à l’économie et on trouve que le libre-échange a des côtés positifs.

Je vous épargne les détails de la relation sexuelle, d’autant qu’à l’époque, la finesse de mon enthousiasme m’avait dirigé un peu vite vers un cunnilingus jugé comme déplacé. Le fait marquant ne se résidait pas dans cette belle forêt amazonienne aux senteurs sauvages qui me régalaient (vous m’en auriez voulu de ne pas utiliser cette image). Non, la découverte, tel un salopard de conquistador à la recherche de la Cité d’or, se fit autour du téton.

Pour la première fois de ma vie, je rencontrais un poil de téton, deux ou trois en fait. Ils se tenaient autour de l’aréole. Bien entendu, il ne s’agit pas d’un duvet mignon. Non, il est question de poils noirs et fiers. Jusqu’à présent, le poilage féminin se cantonnait pour moi aux aisselles, aux jambes et au pubis. Même l’anus en était exempt dans l’imaginaire que mes ex avaient habilement entretenu.

Petite précision pour éviter les commentaires me traitant de raciste. Je base mes écrits sur ma vie personnelle et j’ai dû, pour de vrai, faire face à cette nouveauté avec une amie sud-américaine. Je vous rassure, la suite prouva que les Françaises avaient aussi cette pilosité. Et j’ai connu d’autres Sud-Américaines sans poil autour du téton. Rien de stigmatisant, donc, dans ma démonstration.

Comme j’aimerais bien que cet article soit repris dans Slate.fr, je vais développer un guide de survie en téton poilu sous forme de liste numérotée.

  1. Dès lors que le téton est sorti du soutien-gorge, feignez le naturel. Vous êtes étonné, mais ne le montrez pas. Une réaction de surprise ou de dégoût serait très impolie. Et un bon amant se doit de respecter sa partenaire. Également, ne regardez pas avec insistance cette curiosité. Vous n’êtes pas habitué à trouver un poil à cet endroit, mais n’en avez-vous pas vous-même ? Il faut se montrer indulgent et ne jugez en aucun cas, car elle ne s’attendait sans doute pas à finir nue sur un canapé ce soir-là.No Problem
  2. Que faire alors, si on ne peut se montrer ni surpris ni dégoûté ? Plusieurs solutions s’offrent à vous. Il y a un poil sur un sein, certes. Mais de seins, il y en a deux. Allez faire un tour vers l’autre, vous aviserez. Votre nature est sensible, les deux aréoles sont barbelées et vous ne souhaitez pas titiller de tels tétons. Vous êtes un peu con, mais bon, retournez l’embrasser et glisser la main dans sa culotte. Ces activités devraient vous permettre de faire abstraction.Beurk
  3. Vous n’arrivez pas à bander, votre esprit trop affecté ne laisse plus le sang affluer dans les cavernes de votre intimité. Jouez là comme Beckham, faites le coup de la panne. Ça fonctionne très bien pour terminer un moment câlin qui ne tient pas ses promesses.La panne
  4. Il en faut plus pour vous déstabiliser. Vous jugez qu’un poil ne stoppera pas votre volonté de satisfaire votre corps et celui de votre partenaire. Tout continue normalement et elle vous verra sous un angle qui décuplera son désir pour vous : l’angle du gars qui ne s’arrête pas aux détails et désire les femmes au-delà du physique. Un bon point pour vos futurs ébats.
  5. La taquinade est votre signature sexuelle. Rigoler au lit ne vous gêne pas, au contraire. Alors, pourquoi ne pas tenter de tresser vos poils de téton avec les siens ? Une bonne tartine de lolade en perspective. Plus audacieux et moins marrant, essayez l’épilation sauvage. Vous léchez le téton, le mordillez et, subtilement, vous coincez le poil entre deux dents et tchak ! Ni vu ni connu, si vous pincez une partie délicate en même temps (technique de pickpocket).LOL

Une superbe liste ma foi ! Pourtant, je m’étais juré de ne pas faire le donneur de leçons et de faire des trucs rapides à lire. Double échec !

Les poils sur les tétons, ça se rencontre. Ils ne sont pas méchants et il faut bien les traiter. Ne bloquez pas sur une chose aussi insignifiante ! Vous associez le poil au masculin, c’est un tort, une dérive dénoncée maintes fois par les féministes vilipendées sur le Net en ce moment. Le corps féminin n’est pas une image trouvée sur un Tumblr, la réalité se confronte, elle ne s’idéalise pas. Et qui sait, vous développerez peut-être un léger fétiche pour les poils de téton.

Profession : blogueuse mode

La découverte des blogueuses mode est due, dans mon cas, à Gonzo. Ce fier esthète des régions pornographiques crachait, quelques mois auparavant, un venin dilué dans l’humour sur cette catégorie d’habitantes de l’Internet.

La blogueuse mode propose des looks à ses lectrices, des styles qu’elle présente elle-même en se faisant prendre en photo dans la rue (parce que dans son appartement, ça fait pauvresse). Lorsque les visites s’accumulent, que la bande passante du blog doit augmenter, les contrats arrivent et la blogueuse mode s’en fout plein les fouilles. Elle navigue valeureusement et hautainement dans le monde de la mode et du luxe, faisant pleurer de jalousie celles qui n’ont de quoi se payer qu’une Freebox et un top chez Pimkie. Rassure-toi ! de toute façon, elle ramène les fringues à la boutique après la séance photo.

La Française en vue dans le domaine est Betty Autier. Pour ceux qui me suivent sur Twitter, ils savent tout le mal, sexuellement parlant, que je souhaite lui faire. La fille est mignonne, toujours apprêtée et bien habillée. Pour ne rien gâcher, elle porte souvent des talons hauts. Que faudrait-il de plus pour exciter une libido ? Un parfait fantasme de papier glacé, mais sur le Web.

Betty-Autier-_-Dior-x-Colette2

Mais Betty est une couverture, la vraie blogueuse mode qui me fait craquer, c’est Hapa Time. Jessica de son prénom.

Jessica m’a emmené dans une autre dimension. Du fap franchouillard avec Betty (une boutique de fromages très connue à Toulouse), je suis passé à l’international, la Californie, le soleil, les plages. Le rêve.

Jessica, elle a le sourire ultrabright, les jambes longues, le visage exotique et les yeux qui font tomber amoureux. Alors oui, c’est une belle pétasse me direz-vous, une high class attention whore, mais elle a réussi dans son biz. Et sur l’écran noir de mes nuits blanches, c’est avec elle que je me fais du cinéma.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mincir, le vrai secret dévoilé

L’été approche à grandes enjambées. Le soleil était de sortie ce week-end et la tentation d’enlever le t-shirt pour bronzer dans les parcs de la ville était forte. Cela vous met face à l’évidence. L’abus de raclettes cet hiver se lit dans les plis du ventre, comme l’amour se lit dans mes yeux quand je reçois des dédipix.

Alors, fi ! des conseils de magazines féminins racoleurs, ressassant chaque année les mêmes formules éculées. Fi ! des Men Health, des 10 exercices pour avoir de beaux abdos. Suivre un régime à la mode menace votre santé et vous le savez. Faire du sport vous expose à la blessure, prenez garde. Dites stop ! Et suivez mon conseil, le seul vrai plan minceur qui vaille la peine. Je vous l’offre gratis, pas de magazine à acheter, de pub à visionner, de cotisation à honorer. La gratuité parce que je vous aime.

Le fantasme de la cellulite

Le fantasme de la cellulite

Devenez pauvre, n’ayez plus les moyens d’acheter de la bouffe. Vous rationnez chaque repas au minimum vital et bye bye les kilos superflus.

Alors merci qui ? Merci Saint-Sernin.