Nicki Minaj montre son cul dans le clip Anaconda

Nicki Minaj montre son cul dans le clip Anaconda

Ci-dessus, vous avez l’honneur de lire un titre putassier uniquement dédié au SEO dans le but peu respectable de ramener un maximum de visiteurs depuis Google sur cet humble blog laissé à l’abandon. Quoi de plus facile quand on travaille sur Internet de lâcher quelques mots pour participer à un buzz ? Rien, c’est pour cela que je ne me prive pas de broder des phrases sans réel intérêt pour que les robots trouvent les mots Nicki Minaj et Anaconda associés et ainsi mettre ce post pas trop loin des premières pages des moteurs de recherche.

Chaque jour, Google m’envoie une vingtaine de personnes, mais la courbe redescend et je sentais qu’il fallait un nouvel article pour contrer ce désintérêt. Chose faite avec cette compilation de GIFs créés par mes bons soins et présentant dans l’appareil le plus simple la courbée et plastiquée Nicki Minaj. Vous pourrez aussi aller voir les GIFs de Fier Panda, mais ils sont moins bien.

Coucou, semble nous dire Nicki.

Certains matins, on n’a pas trop envie de se lever.

Le string est-il le sous-vêtement adéquat pour pratiquer la gym ? Débat.

Le sport est une vertu, clin d’œil complice.

Flatter ainsi une demoiselle n’est pas de bon aloi.

Préparation H apaise la douleur.

Palper des liasses < palper des culs, voilà le message que nous prodigue Nicki.

Donnez-moi des pantalons à ma taille, semble-t-elle nous dire.

Nicki Minaj, fière porte-parole du dépistage du cancer de la prostate et du plaisir anal masculin.

Voilou, c’était pour gratter des clics et des likes. Je vous laisse avec l’intégralité du clip et la douce musique qu’il sert à illustrer.

Jessie Andrews de retour pour du rimjob

Jessie Andrews de retour pour du rimjob

Des mois que la petite amie du porn n’avait pas pointé le bout de son nez dans une scène fraîche. Jessie Andrews avait abandonné les marathons de pipes baveuses pour se rapprocher de la gent féminine et parcourir les courbes de ces consœurs de ses petits doigts agiles. Elle apparaît pour EroticaX et Mason (qu’elle a bien connue à l’époque Elegant Angel) dans une complicité moussante de salle de bains en compagnie de Sovereign Syre.

Mis de côté les bracelets et autres mixtapes électro. Elle se concentre sur le rimjob et le cunni, deux nobles activités qu’il est important de pratiquer 30 minutes par jour selon l’INPES. L’esthétique du film se place dans la tendance du mouvement classe du porn : éclairage au spot, body transparent, champagne et maquillage léger malgré les faux cils. Rajoutez un peu de poil pour faire bonne mesure et la magie devrait opérer. Jessie et Sovereign sont deux professionnelles, elles sauront feindre la passion et se frotter selon les canons du genre, aucune crainte à avoir.

Tout débute dans une baignoire, ça se touche avec des bulles tout en veillant à préserver la flore vaginale de chacune. Une cystite arrive vite quand savon il y a. Avertissement utile aussi pour les garçons. Par contre, il n’en est pas de même pour la langue de Jessie. Quand elle pénètre la bouche de sa collègue, rester impassible tient du miracle et le flot des pensées se déverse en vague au fond des culottes.

Une fois l’ouverture humide terminée, les deux comparses se retrouvent dans une chambre d’hôtel pour s’échanger de longs baisers (et autres). L’ambiance est plus sèche, ça cherche le plaisir comme de l’or dans le Yukon, les techniques vues et revues n’empêchent pas les regards de s’énamourer sous les puissantes vibrations provoquées par la machine humaine. Jessie privilégie le rimjob, comme si avant le match, elle avait gagné le toss. Pile chatte, face anus.

Ici s’arrête l’expertise, on rentre dans l’intime, le goût de chacun. Je ne vais pas vous dire, c’est super ou c’est tout pourri. Devant du porno pro, chacun se focalise sur ce qu’il aime et fourre dans sa besace à phalanges qui une hanche gironde, qui un pli de ventre, qui une lèvre mordue. On tente de trouver ce qu’on était venus provoquer, l’étincelle qui enflammera la mèche du désir. Chacun cherche son tag et Jessie nous aide bien.

Boulangerie érotique

Boulanger d’internet, je me lève à pas d’heure pour préparer la pâte des tweets qu’on utilisera dans la journée. Parfois, il m’arrive de m’endormir dans le pétrin et je me réveille ensuqué par la moiteur de certaines vidéos venues de l’Est. Je tarde alors à ouvrir le magasin pour les distribuer aux bonnes gens, histoire de finir ce que j’avais commencé. Voilà pourquoi, je balance toujours mes liens trop tard sur Twitter.

Le pâtissier Roman Suharevskiy n’a pas participé au Meilleur pâtissier de France, vu qu’il vit en Sibérie, à Novosibirsk (la ville des twerkeuses de l’Ob). Pour cette épreuve libre, il est parti sur un croquant-craquant sensuel et élégant avec beaucoup de coulis. La source lumineuse est unique, comme le style, on caresse alors l’idée qu’il existe au-delà de l’Oural un paradis protégé où les créatures les plus douces se laissent approcher si on porte un EOS en bandoulière.

La femme du boulanger s’ennuie, mariée trop jeune, elle se retrouve à me réveiller à 4 heures du matin. Je maugrée, puis me lève sans un câlin, une attention qui la ferait m’aimer un peu plus. Pendant que je pèse les levures pour les bâtards, elle se recouche ma douce et rêve à un berger, jeune et mieux formé, qui lui fera vivre la passion et l’amour dans les marais. Elle est belle la femme du boulanger sous sa moustiquaire, j’aurais dû lui murmurer cet agaçant bourdonnement plus souvent, celui du mari épris.

Une boulangerie vient d’ouvrir, elle propose du pain bio, avec des bons grains d’une minoterie artisanale. Les clients sont de plus en plus nombreux et pour les avoir goûtés dès le début, les produits qui sortent du fournil gagnent en qualité à chaque fois. Les 3 minutes du dernier Lucie Blush sont comme croquer le quignon en rentrant chez soi, il faut se contrôler pour ne pas tout finir avant d’arriver.

Dans la boulange, les industriels font du pain triste, de la baguette molle qui rend malheureux quand on en fait des tartines pour le petit-déjeuner. Certains, comme Paul, proposent pourtant une belle mâche et de la mie câline. Mais il y a les autres, ceux qui ont les mêmes fournisseurs et qui se débrouillent pour sortir du pain qui finira dans une mare pour les canards ou sur un balcon pour les pigeons. C’est le cas de ce pauvre Jan, jolie fille, chouette musique, bon matos et au final, on se retrouve avec du vulgos sans intérêt et mal monté.

Autre cas, les maîtres-artisans, les meilleurs ouvriers, au détour d’une tentative d’innovation, se plantent et amènent en rayon une miche à l’encre de seiche complètement ratée, sans goût, trop aérée et qui transpire. Saïd Energizer vient de nous faire une débandade qui mériterait qu’on lui retire le beau col tricolore de sa blouse blanche. Il se repose trop sur ses acquis et le produit fini ne vaut pas grand-chose. C’est aussi le danger d’adapter son travail pour les grandes enseignes.

Déluge de vidéos avec des filles tout nues

Déluge de vidéos avec des filles tout nues

Plusieurs semaines que j’avais lâché la veille vidéo, mais je trainais toujours un peu sur mes listes Twitter, entre fumeuses de ganja américaines et défaillantes en orthographe françaises. Quel bonheur de retrouver la créativité de quelques bonshommes (malheureusement peu de femmes dans le game vidéo arty/sexy/pornish, si vous avez des liens, je prends) quand ils se retrouvent face à de jeunes femmes étendues dans des draps frais baignés de lumière naturelle ou des canapés de cuir dans des appartements cossus.

Voici une petite collection de ce que Vimeo à offrir de plus dénudé, sensuel et excitant (mais pour combien de temps encore).

La rousse Marion ne laissera personne indifférent malgré son 36 et sa fâcheuse tendance à se tortiller sans arrêt. Alexandre Cicconi bosse à Paris et la séance de 2 heures ne coûtent que 200 euros, une belle opportunité à saisir.

Zarina la joue différemment, elle préfère passer son dimanche sur le canapé à ne rien faire devant le Tour de France. Puis après le sprint final, elle monte sur les toits et domine la ville du haut de ses talons et de la fraîcheur de ses mouvements épurés. Zarina, elle a l’avenir devant elle et rien pour l’arrêter.

Miss Kacie Marie, j’en avais parlé précédemment sur le Tag, démontre comment les New-yorkaises aux hanches larges doivent se balader avec style sur la plage. Forcément, sur la côte ouest, les filles ne marchent pas pareil, elles courent et portent le maillot une pièce avec une bouée rouge pour sauver les gens. Un autre délire.

Anton Isaev, surnommé le semeur de seum ou bien l’enfoiré des rives du Dniepr par les fappeurs géographes frustrés, revient avec la très fine (trop ?) Kris Strange dans un clip qui fait mal à la tête, à la bite et au moral. Pour une fois, il nous laisse fantasmer à l’aise, sans coller sa main dans le paysage du corps nerveux de la gymnaste bizarre. Pour l’instant, Isaev rate rarement sa cible et on pourrait le voir bientôt en découdre avec le porno dont il est si proche.

A Prague, la finesse n’est pas de mise. On fait dans l’effeuilleuse en silicone qu’on ramène dans sa suite, une GoPro vissée sur la tête comme un blaireau. Choze Lorenzo se trouve à deux doigts de prendre un carton avec cette vidéo pas terrible, mais qui aura sans doute ses enthousiastes.

Gros grain, clair-obscur, lunettes de soleil et plume sur les côtelettes, le réveil est brusque, la rêverie terminée trop vite.

Rap et New York, rien à voir malheureusement avec l’annonce d’un nouvel album des De La Soul sur le label Tommy Boy, il ne s’agit que de Mercedes et ses grandes bottes qui viennent te piétiner le mojo en plein apéro sur ta terrasse. Ses tatouages t’enflamment, elle a tout prévu et ne se déplace jamais sans son extincteur, prête à te le vider en pleine gueule si tu lui manques de respect.

Pendant ce temps, Jacques (le magazine pour hipsters à la nouille gourmande) poste des fellations sans pression et ne subit aucune censure. La connivence est de mise sur Vimeo. Ou bien tout le monde s’en balance de leurs vidéos à la con.

Chris Vongsawat filme davantage pour la fashion, des trucs chelous, pas vraiment sexy, mais parfois il s’accorde une respiration et revient aux sources avec une fille qui se déshabille devant une fenêtre. Sans doute la plus belle invention de mise en scène depuis le claquement de porte dans le théâtre de boulevard.

On termine avec la meilleure vidéo signée Rimmel Cadogan (encore un mec), qui présente la sublime Jori et ses beaux yeux bleus. Body, bijou de tête et tatouage chinois signifiant « porc au caramel », Jori m’a fait glisser sur le toboggan du désir à l’Aqualand des amours impossibles. Arrivé en bas j’étais tout mouillé, mais heureux. Modèle professionnel, elle sera à Paris du 1er au 10 novembre. Chers amis photographes, je lâcherais des ronds pour arranger une séance si j’étais vous.

Quoi de neuf dans le porn ? 15

Pas grand-chose d’intéressant aujourd’hui chez les Twittos du porn, mais j’aime bien vous écrire. Alors je tape mon #QD9DLP le cœur léger, tant pis si ça ne vous passionne pas, si les blagues sont nazes, branlantes comme vos doigts sur vos parties. L’important, c’est l’amour. Cette douce musique qui me réveille le matin et qui m’attire vers mon clavier pour rentrer en vous, pour que mes mots résonnent dans votre tête. Je suis là, à l’intérieur, j’électrocute vos synapses et je tente de vous procurer un peu plaisir. J’essaie.

_________________________________________

Riley Reid voue un culte sans borne à Mike Myers. À ce rythme de complicité, je vais devoir déménager à L.A, pour vivre la vie de Greg Lansky. et organiser des soirées Wayne’s World post-tournage.

Emily Grey consolide à fond sa fanbase. Après avoir prouvé son gaming hardcore sur Twitch, sa passion de la weed pour les musicologues spécialistes du Peuple de l’herbe, elle en rajoute pour accrocher davantage les mecs en dévoilant ses talents de cuisinière. Gérer sa carrière pour une actrice, ça ne s’improvise pas.

Elle nous en remet une louche. Je vous la sers quand même ?

https://twitter.com/_EmilyGrey/status/486019740255531008

Brandi Love gagne sans conteste le prix de la MILF de mon cœur, chacune de ses vidéos me chatouille comme il faut. Alors quand je la vois heureuse au bord d’un lac au petit matin, j’ai envie de la rejoindre, de la serrer dans mes bras et de trouver une teen à qui elle apprendrait sa technique de fellation sur ma teub.

Une teen comme Janice Griffith par exemple. Même si elle possède sans doute l’art consommé de la pipe, qui n’en est pas une, il ne faut jamais négliger ce que peuvent nous enseigner nos ainés. Je serai donc ravi de servir de flûte d’étude à cet apprentissage peu banal.

_________________________________________

Serena Blair prépare son avenir, elle compte ouvrir une animalerie pour les zozios après s’être épuisée sur les petits oiseaux du porno.

Dana DeArmond élargit ses horizons et essaie de supplanter Cristina Cordula en donnant ses conseils sur la mode masculine. Des avis tranchés pour le moins, mais qui ne tiennent pas assez compte des morphologies. Erreur de débutante.

Cristina 1 – Dana 0.

Blanca Diaz tente de nous sensibiliser sur les effets néfastes de la contraception féminine. La pilule dévaste le corps féminin et personne n’en parle. Merci Blanca.

Pour terminer, Jenna Jameson ne lâche rien et lance aussi son petit message. Son combat : la démocratisation du rimjob. Un combat cher à mon cœur, comme vous le savez si vous me suivez sur Twitter.

Bonus : Mia Malkova va passer quelques soirées toute seule apparemment. Il ne manque plus qu’à trouver un subterfuge adéquat pour qu’elle vous invite et vérifier si son bootylicious est fake ou non.

Quoi de neuf dans le porn ? 14

Des mois qu’on entend les âmes chagrines regretter la non-arrivée précoce de l’été et maintenant qu’il est là, le coquinou, plus personne pour en parler. Évidemment, tout le monde s’expose dans les parcs, les plages ou les sentiers montagneux pour les amateurs de vraies sensations que procurent les restes de nature assez proche d’une sortie d’autoroute, plus personne n’a le temps de râler, ça part en kiffade sauce j’t’fous le seum dans tous les sens, sur tous les réseaux sociaux. Dans le porn, il en va de même, on profite du soleil et de la douceur de vivre qui l’accompagne (malgré la sueur sous les bras).

_________________________________________

Jada Stevens et son gros cul s’emmerdent comme il faut à la plage. Tu as beau être une porn star renommée, si t’as pas d’amis pour te passer de la crème dans le dos, tu te fais chier comme un gens lambda.

Jessie Andrews l’a compris et elle s’est rendue au Coin des amis pour prendre un peu de gras sur les hanches. Il était temps qu’elle s’y mette, un peu comme cette annonce tonitruante dans le Landerneau porno. Celle dont on pensait avoir vu toute la sexualité en long en large et en profondeur n’avait pas encore fait d’anal. Sa première scène arrivera bientôt et c’est un contrat d’exclu d’une année pour visiter son popotin (une fois) qu’elle a dû négocier royalement. Jessie est bien de retour.

https://twitter.com/jessieslife/status/485872492398272513

Rappelez-vous de Mandy Sweet, la cameuse qui se touchait dans les bibliothèques et qui m’avait perturbé la libido. Avec tous les tokens ramassés, elle a pu se payer des vacances à la mer, mais comme ça ne rapporte pas autant qu’on l’imagine de montrer son cul à des voyeurs pingres et malpolis, elle ne s’est offert qu’un séjour dans la Manche, où elle s’est caillé le clito dans l’eau gelée.

Joanna Angels voyage aussi à bas coup et a fêté le 4 juillet (vous savez ce jour où des Britanniques ont dit va te faire à leur roi mais sans couper de tête) au Mexique. Pas loin, pas cher, avec du guacamole bien meilleur.

Jessy Dubai expose sa teub et ses seins au soleil brûlant, la playlist de l’amour dans les oreilles, rêvant au prochain petit cul d’hétéroflexible qu’elle va démonter. J’ai tellement envie de descendre en rappel le long du cordon de son casque pour lui rouler des grosses galoches saveur sel marin.

Brianna Brooks se met bien je ne sais où avec sa canette de Coors au goût de pisse light. Les brasseurs ouvriraient-ils leur budget marketing au porn ?

https://twitter.com/BriBrooksxxx/status/485861606656471040

En parlant de pub, August Ames nous a sorti le tweet sponso le plus naze du monde. Un lien, une phrase à la con et une photo sans rapport direct. Bravo à l’actrice porno détestée des accros au Synthol, ces connards d’amoureux de la chaussette pleine de sueur que sont les bodybuilders. Niquez-vous !

https://twitter.com/RealAugustAmes/status/485841617442463745

_________________________________________

Pendant que les autres se prélassent, d’autres triment dur pour payer les croquettes de leur chihuahua. Une petite sieste entre deux scènes et c’est reparti pour se mettre des doigts dans des positions inconfortables.

Marina Visconti rejoint les filles d’Erotica X. Je ne peux m’empêcher de frétiller. Malgré l’usage trop prononcé de la retouche sur leurs photos, elles me donnent toujours très envie de mater la vidéo.

Remy Lacroix en pleine dépression tente de nous faire passer un message. Comprenne qui pourra.

_________________________________________

Et en France alors, il se passe quoi ?

Alice Axx aux amitiés douteuses s’est déplacée pour rien à Budapest, puisque Rocco n’avait pas l’air d’être là. Je pense qu’il avait mieux à faire, comme voir son banquier en Suisse pour gérer ses millions.

Lexie Candy teste l’engagement de sa communauté avec des mots bien choisis. Son taux de transformation n’est pas convaincant.

Nikita Bellucci est trop une racaille sa mèr, elle bombe dans un style fresh pour le retour de Rebecca Lord en productrice porno pleine d’ambition. C’est Basick qui va être content.

Celle qu’on appelait Morgane et Khaleesi Candy et qu’on nomme désormais Vic Alouqua tente de nous semer au-delà des pseudos en se lançant dans la peinture. Le marché de l’art est en ébullition.

Pour terminer, on retrouve le meilleur ami de Thallia et Titia, Môssieur Philippe Corti en compagnie de Mike Angelo. Le Philou est un habitué du porno.

Quoi de neuf dans le porn ? 13

Le soleil tape contre le carreau de la vitre, la chaleur fait perler des gouttes grosses comme le doigt sur la peau nue du fappeur assis sur une chaise de bureau ou allongé sur des draps usés. L’été n’est pas propice à la branlette en intérieur, à moins d’être climatisé. Une alternative réside dans le fap sur site naturel, qui possède un certain charme. J’ai eu la chance de me branler quelques fois dans les bois, j’imaginais fertiliser la terre asséchée par les mois de récolte, mais j’arrivais trop tard, tout le monde sait qu’il faut semer à la mi-saison. Tel un Robinson Crusoé de Michel Tournier, j’espérais revenir l’année suivante et découvrir des plantes métissées, mi-humaine mi-végétale, créer mon propre peuple des forêts. On aurait trop mis cher aux fées et aux elfes sylvestres.

_________________________________________

Aujourd’hui, beaucoup d’anniversaires à souhaiter pour les fanboys de la sphère porn. Ces mignons coquinous qui n’oublient jamais de commenter les photos des belles actrices. « Tro belle mon ange », « superbe, ce plug te va bien au teint », « tu es merveilleuse, change rien », etc. Sont-ce les mêmes qui déboulent dans les DMs avec leur teub à la main ? L’histoire ne le dit pas.

Et Jada Stevens a eu son cadeau en avance, elle est née le 4.

_________________________________________

Asa Akira était au Japon, elle a rendu hommage à sa grand-mère.

Vanessa Veracruz, en visite sur le site archéologique de Chichén Itzá, a pris quelques selfies en toute simplicité.

On ne sait pas trop où se destinait Heather Vahn, nominée aux AVN Awards pour la meilleure pratique sexuelle avec la bouche, mais elle tente de se faire surclasser à tout prix.

_________________________________________

April O’Neil, une référence en cosplay, nous refait le coup. Elle réinterprète le personnage de Misty dans Pokémon. Tant qu’elle porte un débardeur, elle se déguise en qui elle veut, je m’en balance.

Pour tout vous dire, je n’ai aucune idée de qui est cette Jenna Justine, à qui j’ai fait l’honneur d’apparaître à quelques reprises dans cette compilation prestigieuse. Je ne pense même pas l’avoir vue déshabillée. Mais elle me fait marrer, que voulez-vous ?

Sinon Cindy Gallop, du mouvement Make Love Not Porn, a décidé de niquer nos gueules de sales cishets de merde.

Erika Lust a d’autres trucs à faire. Elle mate sa voisine sucer son mec. La chônce !

Janice Griffith subit le slut-shaming de son voisinage. Moins la chônce ! Surtout le jour de son anniversaire.

_________________________________________

Lola Rêve, douce égérie Dorcel, est adepte de la selfie qui sent la chaussette.

Et François Sagat vient de lancer sa marque de textile pour adepte du Synthol.

Pour terminer, Amirah Adara nous la souhaite bonne, la nuit.